La monnaie locale complémentaire en Charente

Interpellation des candidats aux législatives en Charente

législatives 2022 bulle

Le numéro 1 des billets d’information à propos des candidats aux législatives

POUR UNE CHARENTE PLUS ÉCOLO ET SOLIDAIRE, ILS ET ELLES S’ENGAGENT POUR LA BULLE.

Cet article est le premier de la série « Interpellation des candidats aux législatives en Charente », il sera suivi de plusieurs article centrés sur chaque candidat, répertoriés ici-même

Cette série d’articles a pour but de prendre contact avec les candidats déclarés pour les législatives 2022 et de leur soumettre vos remarques et questions en lien avec l’économie circulaire.

D’un point de vue méthodologique, nous faisons cette exercice depuis maintenant 3 ans avec successivement des interpellations pour les candidats aux régionales, départementales, municipales et législatives.

Les bénévoles de l’association les contactent par mail ou via les réseaux sociaux. Nous leurs proposons au choix un entretien physique, téléphonique ou de répondre à un questionnaire. Nous réalisons soit des articles soit des vidéos et nous vous transmettons les réponses via les réseaux. Nous contactons tous les candidats déclarés sans exception.

Cette phase d’interpellation est primordiale pour débattre des enjeux et du rôle des collectivités territoriales qui sont des acteurs économiques majeurs de par le nombre d’agents qu’elles emploient, les commandes qu’elles passent aux
entreprises et les subventions dont elles dotent les associations.
Comme à chaque élection, nous avons voulu vous faire connaitre l’avis des candidats concernant la Bulle, la Monnaie Locale de Charente.

Portrait Marine co-ambassadrice bulle

Nous proposons donc aujourd’hui aux candidats des
législatives de s’engager, s’ils sont élus, à :

  • Nous aider à mettre en place un collectif parlementaire de veille et de soutien aux MLC qui sera coordonné par notre fédération nationale des MLC le Mouvement SOL.

  • Nous aider à obtenir les évolutions juridiques nécessaires pour faciliter l’usage des MLC par les collectivités

Conformément aux possibilités offertes par le cadre légal actuel, autoriser le règlement en Bulle des services publics locaux : cantine, piscine, centres de loisirs, CCAS (en Charente, 5 régies communautaires acceptent déjà les paiements en bulle).

« LA BULLE EST AUJOURD’HUI UN OUTIL AU SERVICE DU TERRITOIRE QUI FAIT CONSENSUS ! »