La monnaie locale complémentaire en Charente

La Bulle votée à l’unanimité

bulle votée unanimité

Un partenariat fort voté à l’unanimité entre La Bulle, le Grandangoulême et la Ville d'Angoulême.

C’est un signe fort que la Ville D’angoulême et le Grand Angoulême ont voulu donner, lors du Conseil municipal mercredi et du conseil communautaire de jeudi soir, en votant à l’unanimité le dispositif #Déclic16 en partenariat avec la La Bulle Monnaie Locale Charente Complémentaire.

Vincent You s’est montré heureux et satisfait de ce vote, et surtout de son caractère unanime. « Les élus de tous bords confondus ont vu en ce dispositif et dans notre monnaie locale une bonne action en faveur de l’économie locale ».

En prenant cette décision, la communauté de commune qui compte plus de 141.000 habitants marque une nouvelle étape dans le développement de la monnaie locale.

Pour Frédérique Cauvin-Doumic la validation s’est faite « tout naturellement ». « Le projet de la Bulle a pour objectif de relocaliser et développer l’économie locale, et de favoriser une consommation plus durable : ce sont deux axes sur lesquels les citoyens sont partants et d’ores et déjà engagés », a insisté l’élue de l’opposition.

Mickael Medina Y-Grajera, Marine Grosset et Olivier Tourvieille, co-ambassadeurs de l’association gestionnaire de la Bulle, se sont montrés également très satisfaits de la décision, et, ils espèrent que «beaucoup d’autres villes vont suivre ».

Ils ont ainsi rappelé que selon les économistes spécialisés en monnaies locales, l’adhésion des Collectivités locales « est déterminante dans le succès des monnaies locales car elles sont un acteur de premier plan localement ».

declic 16 vote