10 place du Palet, 16000 Angoulême

La Ville d’Angoulême va re-discuter de son adhésion à la BULLE.

La monnaie locale complémentaire en Charente

La Ville d’Angoulême va re-discuter de son adhésion à la BULLE.

actus monnaie locale Angoulême

Le mode de calcul de la cotisation est partagé par plusieurs MLC et dépend du nombre d’habitants. 

Mais pourquoi les collectivités sont indispensables pour le développement de l’économie réelle?

Aujourd’hui, les MLC sont reconnues par la Loi ESS de 2014 et sont inscrites au Code Monétaire & Financier. 

Les collectivités territoriales ne peuvent pas directement payer en monnaies locales et sont obligées de faire systématiquement l’échange en Euros. 

Elles doivent obligatoirement passer par l’association porteuse de la monnaie pour émettre une dépense en MLC. 

Pour avoir plus d’impact, il est nécessaire que les collectivités puissent utiliser leurs BULLES. 

Un audit étudie cette faille depuis 2015. Jean-Philippe Magnen, vice-président du conseil régional des Pays-de-la-Loire, est l’un des deux responsables du rapport. Il fait ici le point sur ce travail et les 12 propositions qu’il contient. Ce point a été de nouveau soulevé auprès du ministre de l’Economie le 18/01/2018 au journal officiel du Sénat ICI. De son côté, la Bulle participe à une importante campagne de mobilisation parlementaire pour questionner nos élus. 

L’enjeu de cette interpellation parlementaire est de faciliter l’usage des monnaies locales par les collectivités territoriales afin de s’assurer qu’une partie de l’argent public dépensé irriguera bien l’économie locale.  Voici la lettre envoyée. 

A ce stade, 8 parlementaires ont déposé la question auprès du gouvernement. nous vous transmettrons la réponse dès qu’elle aura été publiée. 

La Bulle et les Élections Départementales : suivez nos démarches avec les candidats binômes pour les élections de Mars 2021. Vous souhaitez nous aider, n’hésitez pas à nous écrire ICI.

La Bulle et le réseau national des MLC “Le Mouvement Sol” entrent dans la dernière phase de rédaction du rapport à propos de l’utilité sociale des monnaies locales (prévu en mars 2021). 

Nous participons à une importante campagne de mobilisation parlementaire : première brique d’une action de plaidoyer que nous souhaitons mener et renforcer au cours de l’année qui vient.