L’économie au service du climat – n°1

L'Empreinte Carbone et les Gaz à effet de serre,
c'est quoi ?

Pourquoi l’émission de carbone est mauvaise pour :

  • La planète
  • Notre santé
  • La biodiversité

Tout d’abord merci, car vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre et à lire nos articles. 

Si vous lisez ces articles, c’est déjà que vous avez passé une étape et que vous êtes très certainement soucieux de l’environnement et que vous êtes un consom’acteur. Félicitations ! Et surtout merci ! 🙏 

Dans cet article, nous allons reprendre les bases concernant le réchauffement climatique. 

Comme à notre habitude nous utilisons une méthode scientifique pour avancer le moindre constat et la moindre solution. 

Notre objectif est de limiter l’augmentation de la température minimale moyenne à 2°C. Pour cela notre indicateur unique et clair est la mesure des Gaz à Effets de Serres -GES- en 1 an soit notre empreinte carbone ! 

Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

C’est l’impact de notre consommation en lien avec les gaz émis par notre activité humaine.

Donc lorsque nous achetons un tee shirt, votre impact carbone individuel (comprenant la fabrication, la distribution et l’usage), est d’environ 6 kg d’émissions de CO2e pour un t-shirt en polyester.

Ces gaz sont émis dans l’atmosphère. Les 3 principaux gaz à effet de serre (GES) : le dioxyde de carbone (CO2) fossile, le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O). Le CO2 est responsable des ¾ du réchauffement global. Pour simplifier tous les gaz sont rassemblés sous le terme d’émission de Co2e (équivalent). Ils ont un haut pouvoir de réchauffement global et un temps de résidence dans l’atmosphère très long.

 

Notre planète est entourée par une couche d’ozone, cette dernière sert à maintenir la planète au chaud. Sans elle, nous avoisinerons une température proche de -18°C. Elle fait un effet de serre sur la planète ce qui la rend vivable aujourd’hui.

L’inconvénient de cette couche est qu’elle garde le carbone émis et cela majore notre effet de serre. Le ministère de la transition écologique rappelle dans ce rapport que les températures sont montées de 1,1° en 100 ans. (Depuis l’air pré-industriel).

Ainsi l’empreinte carbone est le résultat d’un calcul des émissions de GES associées à la consommation au sens large que nous appellerons aussi CO2e. 

L’effet de serre est déséquilibré par les activités humaines, en particulier liées à l’usage des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon…). 

Et la température moyenne minimale augmente.

J’espère que cet article vous a plus et n’hésitez pas à nous faire des retours…